Campagne Européenne

Une compétition entre les villes partenaires a été lancée au début du projet. L’objectif était pour les villes d’avoir les meilleurs résultats à la fin du projet en ce qui concerne les économies d’énergie. Cette initiative de la «meilleure ville » en termes de consommation d’énergie  été également un formidable outil pour diffuser les objectifs du projet et les résultats en termes d’économies d’énergie au sein de la population (A12).

Cette campagne de sensibilisation couplée au suivi de l’impact à grande échelle  n’a pas seulement aidé les collectivités à atteindre les objectifs environnementaux de l’UE, mais a aussi servi de plate-forme à la disposition des décideurs politiques et aux experts communautaires pour mesurer l’ampleur et l’impact de leur EBPD.

L’objectif de cette action était de prendre conscience de l’importance et de la difficulté de contrôler et de diminuer la consommation d’énergie des bâtiments municipaux dans le contexte du réchauffement climatique (A12).

Description: Euroquality a organisé une campagne de sensibilisation consacrée aux villes européennes, ainsi qu’aux citoyens des municipalités concernées et les employés du secteur public. L’objectif de cette action était de prendre conscience de l’importance et de la difficulté de contrôler et de diminuer la consommation d’énergie des bâtiments municipaux dans le contexte du réchauffement climatique et de la politique et objectifs communautaires de management de l’énergie de 2009 (EBPD).

Les méthodes employées:
Un questionnaire en ligne sur l’utilisation de l’énergie dans les bâtiments publics a été envoyé à au moins deux principales villes de chaque État membre de l’UE. Un rapport automatique a été généré. Ce rapport a informé le représentant de la ville de la nécessité de surveiller la consommation d’énergie dans les bâtiments publics dans le contexte du réchauffement climatique et des politiques de l’UE. Ce rapport  donnera également des conseils et des recommandations (bonnes pratiques) pour les villes concernant l’optimisation de la consommation d’énergie dans les bâtiments publics et les moyens de réduire la contribution de chacun aux émissions de CO2 via notamment une optimisation des systèmes de chauffage.  Cette campagne d’éducation est largement diffusée sur l’Internet.

Pour visualiser le questionnaire:

https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dEZEeDBJT3VNRGs5akEySl9YR0FrV3c6MQ

En plus de la campagne de sensibilisation, des informations sur le suivi de la consommation d’énergie dans les municipalités de NANTES et VIGO et la solution GREENCITY ont été diffusées par le biais du portail du projet. Cela a permis la mise en place d’une compétition de la « meilleure ville en termes d’énergie économisée ». L’objectif  était de motiver les villes à concourir les unes contre les autres en terme de performance énergétique tout au long du projet. Cette compétition innovante de management de l’énergie a été  diffusée en même temps que les objectifs du projet et les résultats en termes d’économies d’énergie au sein de la population de l’UE.
Contraintes et hypothèses: la collecte des réponses des villes européennes qui ont reçu le questionnaire de sensibilisation ainsi que l’attention de la population locale ont été très difficile à obtenir. Euroquality  a réalisé en premier lieu une base de données contenant les détails de villes européennes ne disposant pas d’un système de gestion de l’énergie ce qui a facilité la sélection des cibles de l’enquête de sensibilisation. L’implication de la population locale fut de la responsabilité de chaque ville et nécessia  un plan de communication bien planifiée.

 

This post is also available in: Anglais, Espagnol