Nouvelles

L’énergie la moins chère… est celle que l’on ne consomme pas

8 juillet 2011

La Commission européenne fixe, dans son projet de directive du 22 juin, l’objectif d’améliorer l’efficacité énergétique de 20% d’ici à 2020 afin de tenir l’engagement fixé dans la stratégie Europe 2020. Le défit doit être relevé à travers un ensemble de mesures à mettre en œuvre dans tous les secteurs économiques pour réaliser des économies d’énergie. «Notre proposition vise à permettre à chacun – particuliers, entreprises et pouvoirs publics – d’utiliser plus efficacement l’énergie au quotidien et de mieux gérer sa consommation d’énergie, ce qui devrait aussi alléger la facture énergétique », a déclaré M. Günther Oettinger, commissaire européen chargé de l’énergie. Le projet prévoit l’obligation légale, pour tous les Etats européens, d’établir des plans d’économie d’énergie imposant aux entreprises de réaliser des économies d’énergie représentant 1,5 % de leurs ventes en volume (par la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique, telles que l’amélioration du système de chauffage, l’installation de double vitrage ou l’isolation du toit) ou d’autres dispositifs n’imposant pas d’obligations mais aboutissant aux mêmes résultats. Le secteur public est lui aussi concerné en étant notamment soumis à une obligation légale d’acheter des bâtiments, produits et services à faible consommation d’énergie. Il incombera également aux organismes publics de réduire la consommation d’énergie dans leurs locaux par le biais, par exemple, de travaux de rénovation. De plus, les consommateurs devraient être en mesure de mieux maîtriser leur consommation énergétique grâce aux « compteurs intelligents », offrant des informations plus détaillées et précises. Les PME et grandes entreprises, quant à elles, seront encouragées pour les premières, et tenues pour les secondes, à se soumettre à des audits énergétiques pour améliorer leur consommation.

Energy Cities coordonne la campagne Display

Qu’est ce que la campagne Display?

La Campagne Display est la première et la plus grande campagne européenne visant à encourager les villes à afficher publiquement les performances environnementales de leurs bâtiments publics. Plus de 13,000 bâtiments sont labellisés avec un poster Display montrant leurs consommations d’énergie et d’eau ainsi que leurs émissions de gaz à effet de serre. Lancée en 2003, la Campagne Display est dans la droite ligne de la Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments (EPBD). Plus qu’un système de d’affichage volontaire, la Campagne Display est aussi un outil d’information visant à faire prendre conscience au public des questions relatives à l’environnement et à l’énergie. Display donne à l’Union européenne l’opportunité unique de présenter un système essayé et testé à une échelle européenne, comme demandé pour la révision de la EPBD pour 2012. Lire la suite

Plus de croissance ou un environnement sain? L’Europe peut les combiner!

L’Agence européenne pour l’environnement (AEE) a publié son quatrième rapport quinquennal sur l’état et les perspectives de l’environnement, une étude détaillée sur la façon dont l’environnement européen se modifie, sur les raisons de ce changement et sur notre action dans ce domaine. Le rapport 2010 conclut qu’une approche véritablement intégrée pour la transformation de l’Europe en une économie verte utilisant efficacement les ressources se traduira non seulement par un environnement sain mais également par une croissance des richesses et de la cohésion sociale. Lire la suite

This post is also available in: Anglais, Espagnol